Monastère de Santa Maria de Salzedas

Monastère de Salzedas
Monastère de Salzedas
Monastère de Santa Maria de Salzedas
Les monuments

En son temps, c’était l’un des plus grands monastères cisterciens du Portugal, concessionnaire de vastes terres environnantes, avec l’obligation de les cultiver et de les peupler.

Sa construction a commencé en 1155, juste après la donation du terrain à l’Ordre par Egas Moniz, l’assistant de D. Afonso Henriques, et son épouse Teresa Afonso. Il a été consacré en 1255, lorsque le complexe monastique a été achevé.

La grande église se détache, imposante, au milieu des maisons uniformes du petit village qui s’est formé à l’est. Entre les siècles Aux XVIe et XVIIIe siècles, le temple a été largement remanié et la façade que l’on peut voir aujourd’hui, en réalité inachevée, est entièrement du XVIIIe siècle. A l’intérieur, il reste des traces de la structure d’origine, à savoir l’une des chapelles de l’abside qui conservent encore les chapiteaux de la décoration romane. Il convient de noter deux peintures attribuées au maître du XVIe siècle Vasco Fernandes (Grão Vasco) représentant Santo Peregrino et São Sebastião et plusieurs autres peintures du XVIIIe siècle. XVII, par Bento Coelho da Silveira.

La partie monastique s’est développée vers le sud, en articulation avec le fleuve Torno, conformément à l’exigence de Cister de construire ses dépendances le long des cours d’eau. Actuellement, il ne reste que deux cloîtres.

Source : Turismo de Portugal Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous naviguez sur notre site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies pour obtenir une meilleure expérience utilisateur. Découvrez notre politique de confidentialité et notre politique de cookies